Ma mère âgée souhaite retourner vivre dans sa région natale, que faire ?

Vivre

Avec l’avancée en l’âge, le désir de retrouver sa terre d’enfance peut s’amplifier considérablement. Cette prise de décision peut paraître irraisonnable pour le reste de la famille, car cela entraine inévitablement un éloignement géographique. Cependant, si tel est le désir de votre proche, nous vous invitons à essayer de le comprendre pour le soutenir dans son choix. Avec Christian, 58 ans et sa maman Jacqueline, 77 ans, nous prenons la route du retour aux sources dans sa région de naissance, le Var.

“Mes parents ont toujours beaucoup bougé. Avec le travail de mon père, nous déménagions tous les 3-4 ans. Lorsque ma mère m’a dit vouloir retourner vivre dans le sud, je n’ai pas du tout compris. Je n’imaginais qu’elle avait de l’attachement pour sa région d’enfance…. Sincèrement, j’ai d’abord pris son désir pour une lubie.”

 

De nos jours, les nouvelles technologies, smartphones, tablettes et ordinateurs portables, offrent de vraies alternatives aux membres de famille éloignés. Avec quelques applications* pour communiquer, la distance ne doit plus être perçue comme un obstacle insurmontable.

*https://sijeveux.fr/le-top-des-innovations-technologiques-pour-les-seniors/

Les conseils pour soutenir votre proche dans sa prise de décision

 01. La distance physique

  • Maintenir le contact avec votre proche
  • Continuer à s’occuper de lui malgré la distance

Lors d’un déménagement, l’une des premières conséquences est l’éloignement. Parfois, votre proche est le seul à avoir vécu dans cette région, ou bien les aléas de la vie ont fait que vous avez dû vous en éloigner aussi. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle distance géographique peut vous inquiéter.

En effet, votre proche vieillit et a de plus en plus besoin d’aide. La décision de retourner dans sa région d’origine peut poser des questions d’ordre pratique. Qui connaît-il sur place ? Qui peut l’aider en cas de besoin ? Comment va-t-il s’organiser au quotidien ? Quand allez-vous pouvoir lui rendre visite ? De nombreuses questions arrivent bien souvent, et sont guidées par des angoisses masquant de nombreuses solutions.

“Dans un premier temps, je trouvais ma mère très égoïste. Qui allait l’aider, bricoler pour elle, lui faire des courses si besoin…

À Nantes, nous habitions à deux rues l’un de l’autre ! Ensuite, avec calme, nous avons réussi à en reparler. Nous avons regardé les aides à domicile disponibles dans le Var. Ce n’était pas si compliqué en fait…” 

Nous avons noté que ces changements et la distance qui s’y ajoute peuvent être une source de conflit au sein des familles. Aussi, nous vous conseillons d’envisager toutes les options, prendre calmement les dispositions nécessaires pour le bien-être de votre proche, et de surtout maintenir la discussion sans vous braquer. Certes, cette décision ne vous permettra plus de vous voir chaque semaine, mais les transports sont nombreux et vous pourrez désormais profitez de jours spéciaux pour vous réunir et avoir des moments plus qualitatifs. Et puis qui n’a pas envie de prendre quelques jours de vacances au soleil, les pieds dans le sable sur la côte ?

 02. La distance émotionnelle

  • Être compréhensif vis-à-vis du choix de vie de votre proche
  • Communiquer vos émotions

La distance ressentie peut également être sentimentale. Pour les plus jeunes, il se peut que cette démarche de « retour aux sources », semble principalement tournée vers le passé et puisse être associée, malencontreusement, à une sorte de dépression. Alors que pour certaines personnes, peut-être plus âgées, revivre dans sa région natale est synonyme de retour d’un équilibre perdu, ou d’une « nouvelle page ». Ils auront par exemple l’occasion de retrouver des amis d’autrefois.

“En fait, j’ai décidé d’arrêter d’essayer de comprendre et de ruminer sur les raisons de son choix. C’est son choix, et si elle le veut, c’est pour son bien. Pour elle, retourner vivre dans le Var, c’était devenu son nouveau projet de vie, elle n’avait pas peur, bien au contraire, elle était rayonnante !”

Christian a pris du recul et, malgré la souffrance de ne plus pouvoir voir sa mère aussi souvent, a réussi à communiquer de façon plus productive avec elle. À tous les âges, décider de déménager est un choix fort, mais le sentiment de connaître la région favorise ce changement. En effet, la région d’enfance offre un cadre propice à la construction d’un projet de vie sur le long-terme, même pour les plus âgés d’entre nous.

C’est pourquoi, si votre proche souhaite revivre dans sa région natale, nous vous conseillons d’essayer de faire preuve de compassion et de vous mettre à sa place pour l’épauler dans son nouveau projet. Il aura besoin de vous.

 03.  La distance temporelle

  • Découvrir ou redécouvrir des souvenirs avec votre proche
  • Le retrouver sous un nouveau jour

Votre proche n’est pas la première personne et ne sera pas la dernière à avoir envie de retourner sur les lieux de son enfance ou de son adolescence, pour reconnecter avec son passé, sa mémoire et revisiter des lieux autrefois connus. Autant de moyens, pour certains, de faire résonner des bribes de leur existence.

“Très rapidement, ma mère était installée dans sa nouvelle vie. Elle aime se promener et redécouvrir les paysages. Elle me dit que c’est sa façon à elle de voir le chemin qu’elle a parcouru: de la petite fille qu’elle était, à la femme qu’elle est devenue. Ce n’est pas de la nostalgie, c’est un nouvel ancrage dans son présent, m’a-t-elle dit.”

Le retour sur des lieux chargés d’émotions peuvent également être un moyen de se retrouver ou de se découvrir. Pour certaines personnes, ce serait une façon de se souvenir et, pour d’autres, un moyen de prendre du recul par rapport à sa vie et apprécier les années passées.

En compagnie de votre proche, n’hésitez pas à vous plonger dans des anciennes photographies pour revoir les paysages d’avant et, ensemble, tenter de les retrouver ou tout simplement en parcourir de nouveaux. Ainsi, quand vous visiterez votre parent sur son nouveau lieu de vie, vous n’aurez plus ce sentiment d’exclusion mais aurait le besoin et l’envie de vous y perdre un petit peu aussi. Cela doit pouvoir devenir aussi un nouveau « chez-vous » !

Votre proche veut déménager et cela vous inquiète ?