Les seniors et l’écologie… Une combinaison évidente

Comprendre

Ces dernières années, de nombreuses voix se sont élevées pour nous alarmer sur la situation de notre planète. Quelles sont les pratiques à valoriser et comment changer des habitudes pour un quotidien plus vert ? Bien souvent, les personnes âgées ont un comportement écologique sans le savoir, qu’elles tiennent de leur enfance en mettant à l’oeuvre des réflexes acquis par habitude.

Ensemble, avec le témoignage de Régine 76 ans et de son fils Jean-Marc 52 ans, découvrons comment aborder le sujet entre les générations pour une écologie pleine de bon sens et facile à appliquer dans la vie de tous les jours.

“Je me suis rapidement rendu compte que ma mère était une écolo qui s’ignorait ! Ses gestes du quotidien tendent à réduire sa consommation d’énergie et privilégient le bon usage des ressources naturelles.”

 

Selon une étude de l’organisme à but non lucratif « Global Footprint Network », si les 7 milliards d’êtres humains que compte la Terre avaient un niveau de vie similaire à celui des Français, nous aurions besoin de 3 planètes pour subvenir à nos besoins. L’écologie doit donc faire partie de nos priorités, et ce dès maintenant ! Les jeunes l’ont bien compris, et changent progressivement leurs habitudes… Quant aux seniors, ils sont souvent plus raisonnables, mais beaucoup ont aussi du mal à avoir certaines évolutions radicales dans leur consommation.

3 points clés pour sensibiliser les seniors à l’écologie

Idée n°1 : faites des économies

De manière générale, personne ne dit non à des économies. Pour les personnes âgées, cela peut être une porte d’entrée avant d’aborder frontalement le sujet de l’écologie avec eux. Certains diront qu’avant, cette préoccupation n’existait pas et qu’ils s’en portaient bien mieux. N’en restez pas là, si vos proches ne veulent pas entendre parler d’écologie, parlez-leur d’économies ! Beaucoup de seniors adoptent les réflexes éco faciles à mettre en place afin de limiter leurs dépenses en énergie (eau, gaz, électricité) et de faire des économies d’argent. Aussi, nous vous conseillons de recommander des gestes simples qui peuvent faire baisser le coût des factures énergétiques :

  • Fermer les fenêtres quand on allume le radiateur
  • Éteindre les lumières lorsqu’on sort d’une pièce
  • Fermer l’eau du robinet durant le temps de la vaisselle, pour éviter qu’elle ne coule trop longtemps
  • Débrancher des prises les appareils électriques rechargeables lorsqu’ils sont chargés
  • Baisser le chauffage lorsqu’il n’est pas nécessaire
  • Éteindre les appareils en veille
  • Isoler les fenêtres et les portes

“Ma mère fait tous ces gestes de manière naturelle, c’est même elle qui me les a inculqués. Bien sûr, à ses yeux, il ne s’agissait pas d’écologie mais de bon sens !”

Idée n°2 : encourager toutes les actions responsables

Pour stimuler la prise de conscience de l’impact de chacun des gestes de votre parent, vous pouvez également tenter d’encourager chacune des actions en les valorisant. Il est toujours plus utile de féliciter que de blâmer pour favoriser un comportement. L’écologie nécessite certains efforts, aussi nous vous recommandons d’aider votre proche en commençant par des actions qui lui font plaisir dans un premier temps. Vous pouvez par exemple l’inciter à manger sans pesticides et à choisir des aliments locaux, moins d’emballages et plus éco-responsables. Au-delà de son action pour l’environnement, votre proche deviendra davantage acteur auprès des commerçants de sa région, et en plus il mangera mieux !

“Ma grande bataille avec ma mère fut d’instaurer le tri des déchets. Elle trouvait que c’était inutile car “tout allait finalement au même endroit”. Avec les enfants, nous n’avons pas abandonné ! Nous lui avons installé différentes poubelles en lui expliquant leur utilité. Finalement, elle trouve que c’est moins lourd lorsqu’elle sort ses poubelles, des plus petites quantités à chaque fois.”

Idée n°3 : favoriser les rencontres

L’écologie peut également être un moyen d’investir son temps et ainsi de participer à des actions menées collectivement. Ces moments passés ensemble sont parfaits pour offrir des occasions de partage et de rencontres aux seniors qui en manquent parfois. Idéal pour sortir de son quotidien tout en se rendant utiles : de nombreuses études sur le sujet ont justement mis en évidence que les personnes âgées étaient beaucoup plus réceptives lorsqu’il s’agissait de se mettre à l’action plutôt que d’écouter de longs discours. En effet, les seniors étant moins actifs sur les réseaux sociaux que d’autres tranches de la population, ils ont besoin de rencontres afin de prendre place dans la société et contribuer au bien-être collectif à leur tour.

“La mairie de la ville de ma mère a fait une réunion pour expliquer à tous les habitants les nouvelles démarches à mettre en place concernant l’écologie. Lors de cet événement, ma mère a rencontré un groupe de bénévoles qui collectent différents matériaux des entreprises pour les redistribuer à des écoles ou des artistes. Ma mère a adoré l’idée et y a immédiatement adhéré pour être volontaire plusieurs après-midi par semaine.”

En effet, l’important est de multiplier les moyens de sensibiliser et d’échanger sur le sujet. Les générations peuvent s’apporter différents éclairages sur leurs habitudes pour s’auto-aider à en changer et acquérir de nouveaux réflexes au quotidien.

Vous ne savez pas comment intéresser votre proche à l'écologie ?