Les chats ont la côte chez les seniors

Comprendre

Véritable remède contre l’isolement, ou pour la stimulation des capacités cognitives des seniors, les animaux ont également la particularité de créer du lien social. Grâce à leur présence, ils rompent la solitude et motivent le dialogue. En effet, ces jolies petites boules de poils sont de véritables doses d’affection et de joie au quotidien.

Les chats, en plus d’être adorables, présentent des qualités indéniables pour les personnes âgées. Nous avons recueilli quelques témoignages, valorisant le fait qu’ils soient très autonomes, qu’ils fassent leur toilette seuls et n’aient pas besoin d’être sortis pour faire leurs besoins. Câlins et drôles à bien des égards, les chats sont pleins d’énergie seulement quelques heures dans la journée. Le reste du temps, ils dorment dans des pauses dont seuls ces félins de sofa ont le secret…

À savoir

Nous vous recommandons vivement de penser à l’adoption auprès de la SPA, des refuges ou auprès de vos connaissances pour votre parent âgé. Un chat adulte et déjà stérilisé ou castré sera plus calme, aura déjà son caractère adulte et sera propre. Un chaton risque de demander plus d’attention et définitivement plus de soins.

Notre TOP des félins pour les seniors

1/ L’Européen, compagnon idéal pour les sensibles à l’esprit vif

Antoinette, 87 ans, a fait le grand pas et a adopté il y a deux ans un chat européen : « Inchouba a remis tellement de joie dans mon quotidien. Pourtant, je n’ai jamais été trop attirée par les animaux… »

Le chat européen, appelé aussi « shorthair », est un chat équilibré, vif et intelligent. Légèrement plus grand que les autres races suivantes, il conviendra de lui fournir assez d’espace pour qu’il puisse se dépenser en toute liberté. Il est un compagnon de vie très affectueux qui adore les caresses et les jeux.

Elle ajoute « ma fille me l’a ramené d’un refuge sans vraiment me donner le choix, en disant que j’arrêterai de me plaindre de mon manque de compagnie. Et elle avait bien raison ! Nous sommes désormais très proches et il a développé avec moi une grande fidélité. Il me suit partout ! ».

Leur poil ne requiert pas de soin en particulier même si le brossage peut être un rituel entre le maître et l’animal tout en rendant son poil plus brillant.

À noter que le chat Européen peut en moyenne être acheté à un coût moindre que les deux dont on parle plus bas, et sera souvent plus accessible en France : plus facile à trouver et à réserver.

 

2/ Le Sacré de Birmanie, compagnon idéal pour les raffinés rieurs

 

Armand, 69 ans, s’occupe du chat Birman de sa femme depuis maintenant 7 ans. « C’est une véritable peluche vivante » s’exclame-t-il !

Calme et docile à souhait, il socialise par le jeu. Le Birman est également connu pour son caractère imprévisible et mystérieux. Armand nous raconte que « si quelque chose ne lui convient pas, Ficelle est capable de bouder ! Une caractéristique quasiment humaine qui fait rire autant qu’elle attendrit. »

Enfin, totalement dédié son maître, le chat Birman est réputé pour instaurer une relation d’affection et de fidélité remarquable.

Magnifique et sans efforts, le nettoyage du chat Birman est simple car son poil est mi-long et bien que soyeux, il ne fait pas de nœuds. Il suffira d’un brossage hebdomadaire avec une brosse souple, sauf pendant les changements de saison qui correspondent à des périodes de mues, où le brossage devra se faire quotidiennement.

 

3/ Le Chartreux, compagnon idéal au cœur tendre

Guy, 84 ans, a vécu toute sa vie avec des Chartreux : « Ce sont des chats d’une excellente compagnie, intelligent, et affectueux, alors pourquoi en changer ? ». Il explique que ses parents ont adopté un Chartreux lorsqu’il avait 12 ans : « depuis, je n’ai jamais voulu adopter une autre race de chat. Et c’est maintenant le troisième que je récupère : Flocon ».

Le Chartreux est reconnu pour être pantouflard, ce félin adore les caresses et les petites attentions de ses maîtres. Cependant, il aime tout aussi bien la vie extérieure qu’intérieure et peut être indépendant. Docile et bienveillant, il est particulièrement sociable. Vous l’aurez compris, le Chartreux est un chat-chien qui aime le confort et la convivialité. Guy raconte : « Le mien ne me quitte pas d’une semelle ! »

De poils courts, son entretien est tout aussi simple : un brossage de temps en temps si le cœur vous en dit. C’est un chat qui ne demande pas d’entretien particulier.

Maintenant, il s’agit de penser à quelques petits équipements qui permettront au nouveau compagnon de votre proche de se sentir chez lui. Ainsi, une litière, un griffoir, une brosse, une couverture douillette et deux gamelles feront l’affaire. Quelques jeux seront également les bienvenus mais vous pouvez aussi tout à fait les bricoler. Un chat peut passer des heures avec un bout de ficelle et un bouchon.

Comme tout animal, le chat a un coût : il faut se munir du matériel de base, acheter la nourriture quotidienne et le faire vacciner. Si votre budget est serré, préférez donc un chat issu d’un refuge, vous économiserez déjà le prix d’achat. Les chats abandonnés, bien que pas toujours de « race » déterminée, sont souvent plein d’amour !

Et vous, quel chat avez-vous à la maison ?