10 ans après sa retraite, mon père déprime : comment lui redonner goût à la vie ?

Vivre

Le passage à la retraite est une étape de la vie qui peut entraîner des bouleversements profonds selon la personnalité de chacun. Même si cette phase est préparée, elle peut créer des difficultés. Cette étape est cependant de mieux en mieux gérée. Mais tout comme il ne viendrait pas à l’esprit de comparer un jeune diplômé à un professionnel ayant 10 ans d’expérience, on ne peut pas mettre dans le même panier un ” jeune retraité ” avec un senior de 75 ans ou plus. Les capacités physiques et cognitives, l’état de santé peuvent commencer à sérieusement décliner et entamer le moral de votre proche :
Pourquoi me lever ? Qu’est-ce que je peux faire ? Qui a besoin de moi ?… Le ou la soutenir et lui redonner goût à la vie n’est pas une mince affaire. Antoine, 43 ans, témoigne de son expérience avec son père Roger, 75 ans. Il nous raconte comment il a dû communiquer avec son père pour l’aider à se reconnecter à lui-même et aux autres.

“Depuis tout petit, j’ai toujours vu mon père agir et déterminer des plans d’actions pour tout ! Au moment de la retraite, je pensais qu’il allait faire de même : se créer un plan et le suivre. Nous plaisantions souvent au sujet de son temps libre futur, et je ne percevais pas de stress chez lui. Et je ne l’ai pas vu sombrer petit à petit !”, confie Antoine.

Trouver la bonne approche pour que votre proche s’ouvre à vous à propos de son mal-être n’est pas simple à mettre en place. Le dialogue peut être difficile et vous pourriez avoir besoin d’une tierce personne pour vous aider. Cette personne peut être un proche, un ami ou encore un professionnel comme un coach. On voit apparaître depuis quelques années maintenant des coachs de vie qui ont développé une expertise spécifique pour le passage à la retraite et même après.

Les clés pour se ré-inventer et reprendre goût à la vie bien après la retraite

 01. Comment présenter positivement la situation à votre proche ?

  • Être à l’écoute de votre proche pour lui permettre de s’ouvrir à vous
  • Faire une liste des activités que votre proche peut découvrir

“Mon père n’est pas du genre à étaler ses sentiments. Pour réussir à lui parler, ce n’était vraiment pas évident. C’est en reprenant nos rituels, nos déjeuners pendant la semaine que, petit à petit, il s’est ouvert à moi et m’a finalement parlé de son mal-être. Ce n’était pas facile pour un homme qui a eu une très belle carrière de se retrouver sans planning imposé ni équipe à gérer. Sans qu’aucun de nous ne s’en rende compte, il s’est installé dans une certaine passivité, et avec le temps, il a perdu le sens de sa vie. ”

Il est important que vous vous rendiez compte de ce que traverse votre proche. Être conscient de la situation va vous permettre, pour lui comme pour vous, d’y faire face avec objectivité.

“Ce fut un moment assez intense, entre rires et larmes. Mon père n’avait pas anticipé la situation et maintenant il lui fallait un plan. Nous avons pris une feuille et un stylo, et on a listé les activités qu’il avait toujours souhaitées faire mais pour lesquelles il n’avait jamais eu le temps”.

 02. Comment aider votre proche à trouver de nouveaux repères ?

  • Identifier les compétences, expertises et aspirations de votre proche
  • Proposer des idées pour reprendre ou découvrir de nouvelles activités

Au fil des années, votre proche a acquis de nombreuses compétences et une expérience certaine dont il n’a peut-être pas conscience. Pourquoi ne pas l’aider à les voir et comprendre comment il pourrait les mettre à profit dans d’autres activités ? “Nous avons refait une liste avec deux colonnes cette fois, l’une regroupant les loisirs ou projets qu’il avait toujours voulus faire mais ne pouvait pas avant la retraite, et une autre colonne avec les activités qu’il aimait faire pendant sa vie active. Et on a recherché les éléments qui se recroisaient.” Dans cette nouvelle étape de vie, votre proche doit avoir conscience de la liberté d’action qu’il a.  Le passage à la retraite est également une opportunité pour poursuivre son développement personnel à tous les niveaux : apprendre une langue étrangère, voyager, découvrir une culture, s’investir dans du bénévolat, commencer une recherche spirituelle, approfondir une passion…

“Mon père était directeur régional au sein d’un grand groupe bancaire. Il avait l’habitude de manager des équipes. Le plus dur fut de lui faire comprendre qu’il n’est jamais trop tard et qu’il n’y a pas d’âge pour commencer un projet – quel qu’il soit. Il a décidé d’aider le club de football de son quartier, pour la partie administrative mais aussi pour organiser et encadrer les sorties. C’est génial de le voir à l’oeuvre !”

 03. Comment l’encourager à ré-inventer son propre bonheur ?

  • Planifier la mise en oeuvre d’un nouveau projet
  • L’inviter à apprécier les plaisirs simples de la vie

Le bonheur c’est un peu comme le succès, chacun a sa propre définition et aucune recette miracle n’existe. Cependant, des pistes peuvent être suggérées pour réussir à découvrir sa propre voie, que ce soit pour s’investir dans un projet à long terme et/ou réapprendre à apprécier des moments simples comme écouter la radio, regarder la télévision, faire une sieste ou encore lire le journal, qui sont autant de sources de bien-être.Pour en prendre conscience, rien de tel que de le noter chaque jour dans un journal intime. Le « Journaling » encore appelé « Bullet Journal » est d’ailleurs très à la mode car ses effets positifs ont été démontrés dans de nombreuses études.

“Je suis content car depuis que mon père a trouvé cette activité au club sportif, je le vois plus calme et plus à même de se détendre en lisant un journal, ou encore en planifiant une sortie au restaurant avec des amis. Il a lu que noter quotidiennement dans un cahier les 3 moments qu’il a aimé dans sa journée était bénéfique pour son moral et a pris cette habitude. Des plaisirs simples de la vie qu’il m’invite à entretenir ! Il m’inspire.” Proposer des idées, ne pas juger et encourager les initiatives de votre proche sont des moyens d’être présent sans avoir un comportement intrusif. Il est important que votre proche prenne en main sa liberté, son temps libre et le modèle selon ses inspirations personnelles.